Surveillance vibratoire

L'ANALYSE VIBRATOIRE DES MACHINES TOURNANTES

Notions

1- Les vibrations:

Dans le monde industriel, l'ensemble des machines tournantes engendre des vibrations qui varient en fonction des conditions de fonctionnement. Ces vibrations sont la réponse aux forces rotatives ainsi que aux forces de frottements s'exerçant à l’intérieur de la machine.

L’analyse de ces vibrations, autrement dit "l'analyse vibratoire", nous permet de diagnostiquer l’intérieur de la machine sans la démonter ni l’arrêter."De tous les paramètres mesurables dans l’industrie, sans perturbation de fonctionnement, celui qui contient le plus d’informations est la signature vibratoire." Art Crawford.

De tout temps, le traitement de vibrations a fait partie de la maintenance. Certains "anciens" plaçaient un tournevis entre la machine et leurs oreilles expertes ... d’autres posaient une pièce de monnaie sur la machine...

Actuellement, les expérimentés utilisent différents capteurs pour transformer les ondes vibratoires en signaux électriques. Le plus souvent, il s’agit d’accéléromètres placés sur les paliers à l’aide de goujons de montage ou d’aimants puissants. Ils sont alors reliés à un collecteur de données qui enregistre le signal vibratoire : forme d’onde ou signal temporel. Une fois, ces formes d’ondes ou signaux temporels enregistrés, commence alors une multitude de traitements pour en extraire toutes les informations pertinentes qu’ils contiennent.


signal temporel d'un accéléromètre

Le signal est composé de plusieurs fréquences d’amplitudes différentes. Pour exploiter ce signal complexe, il peut être converti en une valeur globale ou en un spectre.

2- L'analyse vibratoire globale:

L’analyse globale des vibrations revient à transformer une forme d’onde ou signal temporel en une valeur numérique unique. Nous pouvons alors comparer cette valeur à des tableaux de norme (norme ISO 10816).

Cette valeur renseignera l’utilisateur sur l’état général de la machine. Plus la machine vibre, plus la valeur sera élevée, plus il y aura un risque de défaillance.

Si l’on mesure une machine à intervalles réguliers, au même endroit et de la même manière, nous pouvons alors analyser la tendance de ces mesures, constater une dégradation générale des conditions de fonctionnement et prédire une défaillance.

Cette technique, rapide à mettre en place, participe au développement de la maintenance conditionnelle ou prédictive.

Le principal inconvénient de cette technique est que nous ne distinguons pas la cause directe de l’augmentation des vibrations.

Pour definir les causes des vibrations, une analyse spectrale est nécessaire.


les seuils vibratoires des machines tournantes en mm/s

D'autres sujets: